Vaujoubert : la maison des sœurs « pénitentes » retrouve sa croix

C’est par une belle journée, fraîche mais ensoleillée, que ce sont retrouvés le 24 mars les bénévoles du club et les élèves du Lycée Agricole de Rouillon pour procéder à la première journée d’entretien des chemins de la saison. Lors de ce chantier, diverses opérations de remise en état ont été menées à bien sur les clôtures et la végétation. Ce fut aussi l’occasion de mettre une touche finale aux travaux de débroussaillage et de sécurisation entrepris l’an passé sur le petit bâtiment de l’ancien Carmel, possiblement lieu de méditation des religieuses. La mise en place d’une croix – offerte et réalisée par l’entreprise de menuiserie LIGET- en remplacement de l’ancienne qui a été vandalisée, permet ainsi de rendre à cette modeste construction un aspect plus proche de celui qui devait être le sien initialement.

Reprise de nos activités !

Chers amis randonneurs,

Voilà plus de 6 mois que nous nous sommes perdus de vue pour cause de Covid. Cette pandémie nous a conduit, par nécessité de confinement, à stopper toutes nos activités de randonnée.

En ce début Septembre, nous allons donc tenter de remettre « la machine en route » et ce, malgré les incertitudes qui nous entourent. 

Nous vous donnons rendez-vous le Dimanche 6 Septembre pour une randonnée matinale dans notre village (voir programme) que nous conclurons par un pique-nique convivial.

A bientôt et restez prudents.

Le Club Rando Loisirs Rouillon

Le club « rando » remet en valeur le patrimoine local

Il est probable ?? que les randonneurs empruntant le circuit des vignes entre la Maison Neuve et l’Épine ne remarquaient pas une construction située à la sortie du petit bois, cachée par une végétation devenue envahissante au fil des années.

Désormais, grâce au travail réalisé début mars par des bénévoles du club avec l’aide efficace de stagiaires du Lycée Agricole et de 2 agents de la commune, ce modeste bâtiment est devenu bien visible par les marcheurs cheminant sur ce parcours.

D’aspect austère et dépourvu de prétention architecturale (une simple pièce dotée d’une cheminée, difficile de faire plus basique !) on peut par contre s’interroger sur son utilisation.

Sans témoignage direct sur la vie des sœurs du Carmel installées à Vaujoubert en 1966, une hypothèse communément avancée serait qu’il s’agit là d’un lieu associé au Carmel qui aurait été utilisé comme ermitage par les sœurs souhaitant s’isoler pour méditer, mais peut être existe-t-il d’autre(s) réponse(s) ? ……..