compte rendu de la réunion du CA du 14 février 2018

Étaient présents:

Yves Berger
Patrice Bouhours
Régine Hamonier
Jeanne Loiseleux
Jeannine Mareau
Serge Mousset
Sylvie Moutel
Dominique Péan
Guy Rondeau

Excusé:         Jean-Claude Jupin

Absents:      Annette Gravier
                              Jean-Claude Lory.

La séance est ouverte à 17h.45

1) Clôture des comptes du séjour à Valloire:
A la clôture des comptes du séjour à Valloire, il apparaît un trop-perçu de 591 Euros. Guy évoque la succession d’échanges téléphoniques et de courriels entre Raymond et Régine, Régine et Guy, Raymond et Guy et en résume le contenu.
Régine souligne que légalement le reliquat doit être de 0. Les diverses propositions de Raymond quant à l’utilisation de ce solde sont étudiées, puis rejetées par le C.A qui propose que chaque participant au séjour Valloire soit remboursé de sa part de trop perçu.

Cette proposition est soumise au vote et adoptée par 8 voix pour, et une abstention.
Régine tient à souligner que le dévouement total de Raymond et sa ténacité ont seuls permis ce trop perçu, grâce, en particulier, à l’obtention d’une gratuité supplémentaire. La gestion financière du voyage n’est en aucun cas mise en cause et le C.A. souligne que le budget prévisionnel d’un projet de séjour doit toujours dépasser les dépenses prévues pour palier à tout aléas. Un courrier en ce sens sera adressé à Raymond. Patrice le rédigera.
Courrier à adresser aux participants du voyage Valloire :
L’ensemble des membres du C.A. du club rando présents à la réunion du 14 février 2018 félicite son organisateur Raymond pour l’excellente semaine passée à Valloire en janvier.
Le bilan présente un reliquat de 591 Euros.
Le C.A. décide, par souci d’équité, et de par la loi,  de rembourser à chacun des participants sa part de trop perçu.
Un chèque de 13,75 Euros leur sera envoyé prochainement.
Le problème de l’utilisation de la ou des gratuités par le club d’une manière générale est alors discuté. Cette somme est en général utilisée pour les gratifications diverses de fin de séjour.
Plusieurs trouvent que le montant en est trop élevé. Il s’agit là d’un échange d’opinions.
Aucun vote ne clôt la discussion et le débat reste ouvert.

2) Les Tourangeades 2018
Guy rappelle la loi qui oblige les séjours de plus de deux nuitées, trois à l’extrême rigueur, à utiliser l’immatriculation tourisme. Or, le séjour proposé enchaine six nuitées consécutives et, en conséquence, n’est pas dans la légalité.
Il est maintenant trop tard pour demander l’agrément tourisme pour les Tourangeades 2018. En tant que président, Guy refuse de prendre la responsabilité de ce séjour, qui ne pourra donc pas se faire dans le cadre du club. Mais, si Raymond le souhaite, le club prendra en charge les frais de sa formation à l’agrément tourisme, ce qui lui permettrait d’organiser ce séjour en 2019 … ou plus tard.

Guy donne lecture de la lettre qu’il a rédigée en réponse aux différents courriers de Raymond. Dans un souci d’apaisement, il est décidé qu’elle ne sera pas envoyée.
3) Compte d’exploitation :
Claude présentait le compte d’exploitation du club le 31 décembre mais prenait en compte les adhésions prises entre septembre et décembre de l’année précédente.
Régine annonce qu’elle fonctionnera désormais uniquement en année civile.
4) Séjour dans la vallée de la Clarée (programmée début 2019)

Yves demande si l’établissement d’accueil bénéficie de l’agrément tourisme. S’il ne l’avait pas, que se passerait-il?

18h50: départ de Patrice

Le C.A. accepte que le club prenne à sa charge les frais d’opposition au chèque de gratification égaré par l’un des guides à la fin du séjour Valloire.

La séance est levée à 19h.05